samedi 25 septembre 2010

Nosferatu, fantôme de la nuit


A Wismar, les habitants meurent par centaines d'un mal présumé être la peste. Cette hécatombe est, en fait, l'oeuvre du vampire Dracula qui vient de s'établir dans une maison abandonnée de la ville. Personne ne peut enrayer l'épidémie, mais Lucy est prête à tout sacrifier pour venir à bout du monstre, au lever du jour...

Enième adaptation cinématographique du Dracula de Bram Stoker, Nosferatu, fantôme de la nuit est un film qui est aujourd'hui devenu culte pour bon nombre de raisons. Tout d'abord parce que c'est un remake d'un film lui aussi culte, le Nosferatu de Murnau. Personnellement, plus que d'un remake, je préfère parler d'hommage. En effet, les deux films, s'ils sont semblables sur un certain nombre de points, cultivent quand même assez de différences importantes. Tout d'abord, le Nosferatu d' Herzog ne s'inscrit pas dans la tradition expressionniste du cinéma Allemand mais plus dans une veine romantique. Ensuite, Herzog a une vision beaucoup plus pessimiste et noire que Murnau. Dans le film d'Herzog la ville est ravagé par la peste. Il y a un sentiment de mort inéluctable. Les rues sont désertées par les humains et envahies par les rats. De même, le destin de Lucy et Jonathan est beaucoup plus tragique dans le film d'Herzog que dans celui de Murnau. On a le sentiment que quoi qu'il arrive le mal finira par triompher.


L'autre raison du statut culte du film c'est son acteur principal, Klaus Kinski, qui habite véritablement ce film de par sa présence totalement envoutante. Kinski était un acteur comme on en fait sans doute plus. Fou, violent, entier, il était totalement imprévisible et se donnait corps et âme à son art. En plus, il faut savoir que les rapports entre Kinski et Herzog étaient pour le moins compliqués. Bien qu'ils aient tourné cinq films ensemble et qu'il y avait une complémentarité artistique entre les deux hommes, leurs rapports étaient plus que conflictuels. Plusieurs fois Kinski a menacé Herzog de mort et pendant le tournage d'Aguire, la colère de Dieu, le réalisateur Allemand avait en permanence un pistolet sur lui pour impressionner Kinski et le tenir à l'écart.

Nosferatu, le fantôme de la nuit est donc un film à découvrir pour toute personne s'intéressant un tant soit peu au cinéma. Ça n'est pas un film facile. Il fait la part belle aux scènes contemplatives. Les dialogues sont rares. C'est un film qui demande un minimum d'implication de la part du spectateur. C'est la rencontre entre un immense réalisateur et un acteur hors normes. C'est un film qui a ses défauts mais c'est un film qui a une âme.


Techniquement, le blu-ray est assez décevant. Nosferatu est un film s'adressant à un public plus cinéphile. Gaumont n'espère donc pas en vendre des tonnes et cela se retrouve forcément dans le budget alloué à la restauration. Si l'image est propre, débarrassée de toutes griffures ou taches, la définition est faible . Certaines scènes de nuit sont également très bruitées. Cela dit, à choisir, je préfère cela à un traitement à base de DNR. On est donc bien loin de la qualité que l'on attend d'un film en HD. Et qu'on ne me dise pas que seuls les film récents peuvent avoir une belle image HD. Il suffit de voir les restaurations de 2001 ou de Psychose pour être persuadé du contraire. Du coup, on se demande ce que Gaumont a bien pu faire de la subvention de la CNC.... Peut être qu'un jour un éditeur Allemand se sortira un peu plus les doigts du cul pour nous offrir la restauration que ce film mérite.

Du point de vue de l'audio, c'est aussi une déception. Une seule piste audio au programme. Pas de vo allemande, seul le doublage français est présent. Qui plus est c'est du mono qui nous est offert. Certes ce n'est pas le genre de film à faire péter les watts mais nom de Dieu, une bonne stéréo aurait déjà donné plus d'ampleur à la musique du film. Quand à l'absence de la vo, là aussi c'est vraiment regrettable. Gaumont donne comme explication un problème de droits. Ceux ci sont détenus par Werner Herzog qui aurait demandé trop d'argent. Du coup, là encore je me demande quel budget avait Gaumont pour la sortie de ce film.


Gaumont ne pouvant se planter complètement, les bonus sont de qualité. Trois documentaires sont au programme. Si leur durée mise bout à bout est assez courte (1h10 environs) ils sont plus qu'intéressants et fourmillent de détails sur Kinski, Herzog et leur façon de travailler. On peux juste regretter que ni Herzog, ni Adjani n'interviennent. De même, un commentaire audio (même si je ne suis pas fan de la chose) aurait pu être intéressant.

Le film est culte, le blu-ray est plus que perfectible. A mon avis, seule l'absence de la vo pose un véritable problème. Actuellement, le meilleur moyen de voir ce film en allemand est de se procurer le dvd Anchor Bay. Mais il faudra se passer de sous titres français. Sinon, si vous n'avez jamais vu ce film, la présente édition est un très bon moyen de le découvrir en attendant mieux.

6 commentaires:

Dom a dit…

Oui il s'agit d'un film qui dégage une atmosphère particulière. Je pense que je le redécouvrirai en DVD, on ne peut pas cautionner des éditions de ce type.

Pitivier a dit…

L'absence de la piste audio allemande est un vrai soucis. Cependant, je pense que Gaumont a vraiment essayé de faire la meilleure édition possible avec le budget qu'ils avaient. J'en veux pour preuve les bonus qui sont de qualité. Après je comprend ton point de vue. Le problème est que le marché français pour ce genre de film est trop petit. Des éditeurs américains comme Anchor Bay et Criterion s'en sortent car leur marché intérieur est plus important.

Armée des ombres a dit…

Bonsoir,
Incontestablement un rôle sur mesure pour klaus Kinski. Excellente œuvre en effet, et tout comme 2001 ; inclassable.
Tiens ! Cela me donne envie de le revoir ce cher Klaus.

A.D.O.

Armée des ombres a dit…

J'oubliais : Connaissez vous le film avec Charles Vanel "Un roi sans divertissement" ?
Si ce n'est pas le cas, je vous invite à le découvrir.

Pitivier a dit…

Salut ADO!!! Tu permets que je t'appelle ADO? Je ne connais pas ce film mais je vais me renseigner. C'est aussi fait pour ca Internet. Echanger et découvrir.

Armée des ombres a dit…

Pas de soucis.

Enregistrer un commentaire

Attention : Tout commentaire Anonyme sera systématiquement effacé.

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.