dimanche 3 octobre 2010

Kick-ass - Critique Blu-ray français


Dave Lizewski est un adolescent gavé de comics qui ne vit que pour ce monde de super-héros et d'incroyables aventures. Décidé à vivre son obsession jusque dans la réalité, il se choisit un nom - Kick-Ass - se fabrique lui-même un costume, et se lance dans une bataille effrénée contre le crime. Dans son délire, il n'a qu'un seul problème : Kick-Ass n'a pas le moindre superpouvoir... Le voilà pourchassé par toutes les brutes de la ville. Mais Kick-Ass s'associe bientôt à d'autres délirants copycats décidés eux aussi à faire régner la justice. Parmi eux, une enfant de 11 ans, Hit Girl et son père Big Daddy, mais aussi Red Mist. Le parrain de la mafia locale, Frank D'Amico, va leur donner l'occasion de montrer ce dont ils sont capables..

Le moins que l'on puisse dire, c'est que ces derniers temps des films de super héros on en a bouffé pas mal, mais des films comme Kick-ass non. Kick-ass, c'est un peu l'anti Watchmen. Tous les deux parlent de gens normaux voulant jouer au supers héros. Mais là où Watchmen propose une vision noire et pessimiste des supers héros, Kick-ass joue à fond sur la démesure, le fun et le divertissement. Un divertissement quand même réservé à un public avertis.


En effet, et c'est l'une des principales critiques qui a été faite au film, Kick-ass est particulièrement violent. On y voit une fillette de douze ans jurer comme un camionneur et dégommer des gangsters à la chaine, leur couper des membres, leur exploser la tête à coup de flingue et tout cela sous le regard admiratif de son père. Personnellement, ca ne m'a pas dérangé une seule seconde. La violence est très graphique, pas réaliste (au contraire de Watchmen). C'est extrêmement fun à la manière d'un jeu vidéo (hommage évident à Doom dans la séquence en infra rouge) et des comics bien entendu.

D'ailleurs, le film demande une bonne culture comics pour être apprécié à sa juste valeur. Les références sont nombreuses : Spider-man à peu près tout le temps, Punisher et Batman dans le personnage de Big Daddy, Superman. C'est un véritale hommage, une déclaration d'amour aux comics qui est faite dans ce film.


Les acteurs sont excellents. Mention spéciale à Chloe Moretz, déjà vue dans 500 jours ensemble, qui crève l'écran dans le rôle de Hit Girl. Elle est pour beaucoup dans le succès du film. Nicolas Cage est également très bon. Ça faisait bien longtemps qu'on ne l'avais pas vu en telle forme. Quand à Mark Strong, il fait un méchant parfaitement convainquant.

Kick-ass, c'est mon coup de coeur ciné 2010. C'est certainement la meilleure adaptation de comics qu'on ait vu depuis longtemps. Meilleure que Dark Knight ou Watchmen? C'est bien possible. Si vous ne l'avez pas encore vu, foncez. Le plaisir est garantis.


Techniquement, c'est du tout bon. L'image est splendide. Les couleurs sont éclatantes est rendent justices aux héros et leurs costumes bariolés. L'image est d'une propreté sans faute. La volonté de Matthew Vaughn était d'avoir une image lisse, sans grain, pour renforcer l'aspect comics. Le Blu-ray rend justice au travail du réalisateur sur ce point. Coté audio, on a droit à du DTS Master HD 5.1 pour la vo et la vf. Le résultat est d'excellente qualité (je n'ai pas testé la vf). Les dialogues sont clairs et jamais noyés dans les bruitages. Les surrounds sont exploités à merveille dans les scènes d'action. A ce tritre, la scène de l'incendie est impressionnante.


Coté bonus, on a droit à un commentaire audio de Matthew Vaughn et un making off de 1h54. Assez intéressant dans l'ensemble, il n'évite pas les commentaires de complaisance (Machin a été super, Bidule est un super acteur) mais il délivre quelques infos intéressantes sur la genèse du film. Sur un deuxième disque (seulement pour la version ultimate vendue par Amazon) un documentaire de 117 minutes nous montre Matthew Vaughn visionnant son film et le commentant. N'ayant pas visionné ce documentaire en entier, je ne peux pas donner un avis définitif. Je trouve cependant que c'est une alternative sympa au commentaire audio.

Au final, cette édition blu-ray rend honneur au film. Si vous êtes amateur de comics, ruez vous dessus. Kick-ass sans doute le meilleur blockbuster de cette année 2010.

11 commentaires:

yuko a dit…

Je viens de lire ta critique d'Eraserhead sur le blog de Vance et je suis bien d'accord avec toi en ce qui concerne le thème obsessionnel du film qui traite beaucoup de la famille américaine et de la crainte qu'a certainement eu Lynch de la paternité lorsqu'il a tourné son film...J'ai résumé beaucoup de ces idées dans ma critique mais je crois que tu dis l'essentiel quand tu dis qu'il est un film indispensable pour comprendre la filmographie de Lynch comme il est difficile d'accès. C'est pour ma part loin d'être mon film préféré néanmoins, je lui trouve une grande cohérence et une grande force qui ont ensuite fait de lunivers de Lynch ce qu'il est devenu (toutes les idées principales que l'on trouve dans ce film se retrouveront ensuite dans les suivants...)
J'apprécie aussi tout particulièrement la prise de risque que réusit Lynch dans chacun de ses films. En cela, il a vraiment une démarche artistique qui sort du lot des réalisateurs...Rien que cela impose le respect ^^
A bientôt :)

PS : OK pour le DVD, pour ma part, je te déconseille le coffret TF1 Twin Peaks (on n'a pas de bol, les deux qui diffusent les Lynch sont M6 et TF1 ??) qui a beaucoup de soucis, fonctionne mal et n'a pas de très bons bonus (en plus la VF est horrible...) Il existe un coffret Gold sur la série mais bien sur... sans sous-titres français :(

Pitivier a dit…

Je résiste avec beaucoup de difficultés à l'envie d'acheter les coffrets TF1 de Twin Peaks.... C'est dur mais je tiens le coup. Je me console en me disant que TF1 avait promis de sortir un coffret intégral. Plus ou moins l'équivalent de la Gold Box.

Dom a dit…

Aussi tôt vu, aussi tôt revendu. Impossible pour moi d'apprécier ce déferlement de violence au milieu d'une trame aussi niaise : kick-ass affiche clairement aux ados qu'ils peuvent faire justice eux-même sans encombres. Bien sûr, il y a une petite leçon sur l'altruisme, mais phagocyté par tout le reste.

Sinon, je ne sais pas pourquoi vous parlez de Lynch en commentaire mais la Gold box de Twin Peaks est vraiment indispensable. Concernant les sous-titres, si vous lancez vos DVD depuis un PC, vous pouvez toujours inclure des fichiers de sous-titres extérieurs récupérés sur le net. Mais bon, étant donné que le film Fire Walk with me va bientôt sortir en blu-ray, on peut se demander si la série ne va pas aussi rejoindre ce format... ?

Pitivier a dit…

Les commentaires sur Lynch sont un dérapage incontrôlés. ;)

Pour la violence de Kick-ass et le message qu'il envois aux ados, je trouve que tu vas très loin. Je n'y vois aucune glorification de la violence, dans le sens "ouais, c'est cool tuez votre voisin". Kick-ass est une adaptation de comics. Ça parle de super héros qui par définition agissent en marge de la lois en rendant justice eux même. Donc ton commentaire tu peux le recopier quasi tel quel pour n'importe quel film de super héros.

Dom a dit…

Pitivier, non je ne parle pas de glorification de la violence, je parle simplement de se faire justice soi-même, de s'attaquer à la pègre sans crainte. C'est évidemment un message sous-jacent mais je le trouve dérangeant. Dans les autres films de super héros, ces derniers ont des pouvoirs. Hormis les Batman, mais ce dernier perd celle qu'il aime au nom de la justice. Dans Kick-Ass, "y a tout bon", Kick-Ass choppe la fille de ses rêves (ce qui n'arrive pas dans le comics, d'après ce que j'ai lu). Enfin bref, jamais je ne pourrais digérer ce film.

Pitivier a dit…

Dom, en temps normal je serais complètement d'accord avec ton discours. Je déteste ces films réac (sauf Dirty Harry parceque Clint bordel de merde) comme un justicier dans la ville ou 8mm qui montrent un individu se faire juge, juré et bourreau au nom d'un idéal de justice.

Mais Kick-ass.... C'est juste un délire de geek, un fantasme d'adolescent. C'est le film de super héros qu'aurait pu faire Tarantino. Quel ado normalement constitué, fan de super héros, n'a pas rêvé de devenir Spider-man ou Iron Man? What's the difference between Spiderman and Peter Parker? Spiderman gets the girl.

Dom a dit…

Je vois ce que tu veux dire, mais par rapport à un Tarantino que j'adore pour sa maitrise technique et sa musicalité, dans Kick-ass, rien ne me botte le cul justement...

Pitivier a dit…

Pour info, as tu une culture comics?

Dom a dit…

En comics papier c'est très limité : des spins-off de Star Wars, Resident Evil - en fait, je suis pas du tout dans le trip des super héros.

Au cinéma, les seules adaptations de comics que j'apprécie sont les Batman de Burton et Nolan, Hancock, Sin City, et à la limite, 300 pour son aspect technique et Iron Man pour sa distribution.

Muad Dib a dit…

la violence est omniprésente mais finalement le concept c'est un peu de montrer des superhéros dans notre réalité à nous (sans pouvoirs). Je trouve que le film est sympa mais pas toujours respectueux de l'oeuvre originale (dans la BD la copine à qui il fait croire qu'il est homo lui réserve un autre traitement...). C'est une version un peu édulcorée. Mais ça reste jouissif, on est d'accord.

Pitivier a dit…

Je n'ai jamais lu ce comics. mais je pense que je vais m'y mettre. Cela dit, dans le making of que j'ai regardé un peu Matthew Vaughn disait que le film a été écrit en même temps que le comics. Les droits ont été acheté avant que le comics ne soit fini. Cela peut expliquer sans doute certaines différences. Je ne pense pas qu'il y ait eu beaucoup de censure car il n'y a aucun studio hollywoodien derrière ce film.

Enregistrer un commentaire

Attention : Tout commentaire Anonyme sera systématiquement effacé.

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.